Guides

Fixer son smartphone avec QuadLock & RAM Mount

De
le
28/04/2019

Suite à l’achat de ma nouvelle moto, il fallait que je trouve un nouveau système pour fixer mon smartphone au guidon. Sans surprise, je reste fidèle au QuadLock que j’utilise depuis 2016 sur ma CB650F, mais je le couple désormais avec un bras RAM Mount. Détail sur mon installation et mon retour d’expérience avec plusieurs années.

Quelle solutions ?

Aujourd’hui je pense que l’usage d’un smartphone ou, à la marge, d’un GPS autonome, au guidon d’une moto n’est plus caprice de technophile. Oui, certains préfèrent encore les cartes papiers ou les road books de rallye, mais les technologies d’aujourd’hui nous permettent de mieux nous déplacer, sans stress et à moindre coût.

Housse guidon pour smartphone

Quand j’ai voulu utiliser mon iPhone au guidon de mon roadster en 2016, j’ai regardé ce qui existait sur le marché. Principalement deux solutions s’offraient à moi : sur le dessus d’une sache de réservoir avec une poche transparente ou avec une housse dédiée. Ces solutions ne me convenaient pas. Vision trop basse et surtout “effet de serre” puisque le smartphone (qui chauffe beaucoup en mode GPS) est enfermé et peut se mettre en mode sécurité, le temps de baisser en température.

Support QuadLock déporté pour vélo

Après quelques jours de recherche, je trouvais enfin une solution idéale : le système de la marque australienne Annex Products, le QuadLock. Pratique, robuste et élégant, tant au niveau de la fixation sur le guidon que la coque autour du smartphone, il n’y avait qu’un problème : aucun modèle réellement adapté pour la “moto”.

Je choisis donc un modèle “vélo” et plus précisément le modèle déporté. Seul différence, le diamètre du guidon, plus large sur un vélo que sur ma CB650F avec ses 21 mm. A tout problème, sa solution : avec un peu de caoutchouc, je réussissais à fixer proprement le système à mon guidon de moto. Restait en suspend une question : est-ce que ce support était adapté aux vitesses plus élevées d’une moto ? Verdict, après 3 ans : oui, c’est du solide ! Et les seuls cas remontés d’utilisateurs ayant eu des problèmes sont liés à une erreur de manipulation, à une mauvaise fixation, soit au niveau du guidon ou, plus courant, avec le smartphone.


Support QuadLock pour le guidon d’une moto

QuadLock

Après mon montage “fait maison” à partir d’un système vélo renforcé pour le mettre au guidon de ma moto, le système QuadLock a été décliné dans de nouvelle versions. Ces versions sont plus adaptées pour les motos avec un montage au guidon (avec différents diamètres) ou un montage sur la branche du rétroviseur, annoncé comme le modèle “scooter”, mais parfaitement compatible “à moto”.

C’est à partir de cette nouvelle gamme de produit, couplée également avec le lancement des tirettes de couleurs (le bleu est ainsi rejoint par du noir, rouge et blanc), que le système est devenu très populaire chez les deux-roues motorisées.

La marque conserve son image haut-de-gamme, il faut compter 50 € pour la fixation guidon et 30 € de plus pour la coque de son smartphone. Avec ce positionnement, seuls les iPhone d’Apple et Galaxy S et Galaxy Note de Samsung sont pris en charge. S’il existe une fixation adhésive générique, passez votre chemin. Pour rappel, en mode GPS un smartphone chauffe, et coller une fixation sur son dos n’est pas une bonne idée. Sans parler de l’aspect inesthétique.

Poncho, la protection contre la pluie et la boue

Car la force de QuadLock, c’est de proposer une coque très solide, qui ne s’altère pas avec le temps et que vous pouvez garder en permanence. La coque est d’ailleurs très bien ajustée rendant l’enfilage assez compliqué.

Une option, que je ne trouve plus vraiment utile, est la protection contre la pluie, le Poncho. A l’époque de mon iPhone 6, un smartphone non résistant à l’eau, cela aurait pu se justifier. Il faut quand même insister sur le fait que rajouter une couche autour du smartphone augmente la chaleur (encore elle) et rend le tactile de l’écran plus délicat. Avec la généralisation des smartphones ayant un indice protection IP67 ou IP68, le Poncho n’est pas vraiment utile. Reste la protection contre les projections de boue dans un contexte off-road. Comptez 15 € pour un Poncho dédié à votre smartphone.


Support de type pince, ici de la marque RAM Mount, pour guidon

RAM Mount

RAM Mount (ou RAM Mounts, ce point n’est pas très clair !) est une société américaine qui commercialise un ensemble de fixations très robuste pour les voitures, motos, vélos, etc. afin de positionner son smartphone, sa tablette ou un GPS autonome à n’importe quel endroit.

Deux gammes sont disponibles sur le marché, la “RAM” en aluminium et la “RAP” en plastique, un peu moins chère et moins résistante aux conditions climatiques. Les deux reposent cependant sur le même principe, à savoir une boule sur laquelle vous fixez un bras d’extensions de longueur variable (personnellement j’en possède 3 !) puis un accessoire en fonction de la destination que vous souhaitez lui donner.

A l’été 2018, nouvel ajout dans la gamme QuadLock : une fixation compatible avec les “boules” RAM Mount. Plus besoin de choisir, vous pouvez donc avoir les deux systèmes : à la fois la fixation au guidon robuste et modulable avec RAM Mount, puis l’interface avec votre smartphone en utilisant une coque QuadLock.

Fixation QuadLock avec la boule RAM Mount

Pour ma Desert Sled, moto acquise début 2019, c’est ce choix que j’ai fait et je suis très satisfait du résultat. Surtout qu’avec les couleurs de ma moto (rouge et blanc), je peux même utiliser une tirette assortie, à la place du bleu.

Le guidon particulier de cette moto, plutôt large et avec sa barre de renfort, m’empêchait également d’utiliser le modèle QuadLock moto. Le bras RAM Mount est ainsi la solution idéale pour déporter plus facilement le smartphone dans mon champ de vision. En usage off-road et en conduite débout, cela me permet aussi de modifier l’orientation de l’écran (manipulation à faire à l’arrêt).

Système RAM Mount + QuadLock

Cadenas pour bras RAM Mount

Les bras RAM Mount ont un avantage : leur large vis permet de les manipuler facilement avec des gants de moto. Mais c’est aussi un point critique, car qui dit facile à monter, dit également facile à démonter, c’est-à-dire facile à se le faire voler. Entre 15 et 25 € le bras, sans parler de la boule QuadLock à 30 €, cela est un risque important. Il existe deux solutions de sécurisation : avec un pas de vis spécial (comme les boulons antivol des jantes auto) ou avec un cadenas à clé qui englobe la vis.

Je ne suis pas convaincu par ces systèmes car un voleur arrivera toujours à ses fins, même en rajoutant encore 15 à 20 € en serrure. La meilleure solution reste d’enlever et de démonter le système quand vous laisser votre moto sans surveillance.


Conclusion

Pour fixer un smartphone sur sa moto, je ne peux que réitérer les conseils de mon article publié l’an dernier : il ne faut pas l’enfermer dans une housse. Le système QuadLock qui allie une coque très résistante avec une fixation sécurisante, qui permet d’éviter le vol du smartphone ou sa perte avec la vitesse. Sans parler qu’au delà de la moto, la fixation QuadLock peut être utilisée en voiture, au bureau, avec un chargeur par induction, en cuisine, lors de sortie running et même avec un trépied photo. De nombreux marques proposent des produits similaires, on peut citer la gamme Zefal Z, SP Gadgets ou encore Tigra Sport. QuadLock garde son image haut-de-gamme. Couplée avec un bras RAM Mount, c’est la solution idéale que j’ai choisi pour mes motos.


Code promo

10% de réduction sur vos achats QuadLock

ÉTIQUETTES
Julien
Montpellier, France

Trentenaire, originaire du sud de la France, je partage à travers ce blog des balades moto à vocation touristique avec ma Desert Sled Scrambler Ducati.

Bande annonce