Tech

Une nouvelle porte pour la GoPro Hero 8 Black

De
le
24/11/2019

“Tu n’as pas peur de perdre la batterie ?” Voilà la question que l’on me pose tout le temps au sujet de la GoPro Hero 8 Black utilisée avec l’adaptateur micro externe ! Effectivement, la nouvelle génération de GoPro ne propose plus qu’une seule trappe latérale pour accéder à la carte micro SD, à la batterie et à la prise USB-C. Il faut donc la retirer si on veut brancher un micro externe.

Depuis que la Hero 8 Black est sortie je reçois de nombreuses questions au sujet de cette caméra. Je n’ai pas le souvenir que la Hero 7 Black par exemple avait suscité tant d’interrogations à sa sortie. Nouvelle fixation sans cadre, nouvelle batterie, nouvelle protection d’objectif ou accès à la batterie en latéral et non au dessous, cette génération a finalement de nombreux changements.



Fixation sans cadre

Probablement le plus visible et pour moi le plus appréciable pour un montage de la caméra sur un casque de moto : la fixation. Fini le cadre (the frame en anglais), désormais la caméra intègre de manière astucieuse un petit pied (GoPro parle d’ailleurs de doigts ou fingers en anglais !) sur sa partie basse.

Fixation intégrée au boitier de la GoPro Hero 8 Black et GoPro Max – 19 €

Autrefois cet endroit permettait d’accéder à la batterie et à la carte micro SD, ce qui amène d’ailleurs d’autres questions auxquelles on va répondre dans la suite de l’article.

Cette fixation peut se replier afin de poser la caméra et de la faire tenir à plat sans utilisation d’un mini-trépieds. Cela induit aussi un gain de volume et de poids, de l’ordre de 14%, très appréciable quand on destine la caméra sur un casque. Les craintes de certains concerne la solidité du système. Aucun problème à date pour moi mais il est tout à fait possible de remplacer la pièce si celle-ci venait à casser. GoPro commercialise la pièce de rechange pour 19 € comprenant la fixation, le tournevis Torx adéquat et les 4 petites vis. Cette fixation est également compatible avec la nouvelle GoPro Max qui utilise le même système mais avec des vis plus longues.


Protection objectif

Depuis la Hero 5 Black et jusqu’à la Hero 7 Black, il était possible d’enlever et de remplacer le protège objectif en verre de la caméra. Cela permettait deux usages. D’une part, afin de replacer la protection en cas de casse. D’autre part, et finalement c’est scénario le plus courant, remplacer cette protection en verre par des filtres ND comme ceux de PolarPro. Problème, cette fonctionnalité amenait quelques soucis d’étanchéité. En effet, les filtres ND qui remplaçaient la protection en verre n’étaient pas étanche contrairement à la pièce officielle GoPro. Des problèmes d’humidité entre l’objectif et la protection pouvait également survenir. Enfin, le montage ou démontage de cette pièce n’était pas forcément des plus aisées.

GoPro a trouvé une solution radicale, déjà expérimentée avec les modèles low-cost de Hero 7 White et Silver : ne plus permettre de remplacer cette pièce.

Rassurez-vous, il est toujours possible de répondre aux deux problématiques. Contre la casse, outre le fait que le verre est deux fois plus résistant que la génération précédente, GoPro propose son programme GoPro Plus qui, pour environ 5 €/mois sans engagement, propose une assurance en cas de casse. Moyennant des frais de dossier de 79 € pour une Hero 8 Black, il sera possible d’obtenir une toute nouvelle GoPro en échange d’un modèle endommagé. GoPro Plus permet également l’accès au cloud afin de stocker de manière illimité vos photos et vidéos ainsi que d’avoir 50% de réduction sur la boutique GoPro, hors batterie et marques partenaires.

Pour les filtres ND, PolarPro a trouvé une parade : proposer un cadre aimanté afin de positionner des filtres devant l’objectif. Malheureusement, les filtres sont très souvent proposer en trois modèles : ND8, N16 et N32. Je dis malheureusement car à moto le ND32 est génialement trop sombre et jamais utilisé. A l’inverse, le ND8 est un filtre toute saison qui aura tendance à s’abimer avec les insectes ou les gravillons. N’espérez pas garder intact un filtre après plus d’un an d’usage intensif. Certes les filtres protègent l’objectif mais le coût est quand même assez élevé. Comptez 79 € pour le pack à 3 filtres de PolarPro.


Nouvelle batterie

Même taille, même connectique, même capacité et toujours aussi peu d’autonomie : la GoPro Hero 8 Black inaugure portant une toute nouvelle batterie ! Si la base en bleu permet de la différencier des anciennes batteries toutes en noir, il y a un point à éclaircir. Oui, les anciennes batteries sont toujours compatibles avec la Hero 8 Black, mais vous n’aurez pas accès aux fonctions les plus gourmandes comme les ralentis en 240 fps ou la stabilisation Hypersmooth en mode élevé. Un menu permet de savoir quelle batterie est connectée à la caméra et permettre d’avoir son état de santé. Pour information, les batteries sont annoncées comme garanties à vie par GoPro. En cas de dysfonctionnement, autre que l’usure normale, il sera possible de les échanger.

A l’inverse, la nouvelle batterie est rétro compatible avec les Hero 6 et 7. C’est ce qui est écrit sur la boite de la batterie vendue au détail. Et la Hero 5 Black / Hero 2018 qui ont pourtant la même batterie ? En réalité, cela fonctionne uniquement si ces caméras sont mises à jour. GoPro a en effet sorti un nouveau firmware en octobre 2019 afin d’assurer la compatibilité avec cette nouvelle batterie. La disponibilité est survenue juste après le lancement de la Hero 8 Black, d’où l’absence de la mention “Hero 5 Black” sur la packaging de la nouvelle batterie.

Concernant les batteries chinoises, il n’est pas possible de les réutiliser. C’est d’ailleurs souvent elles qui étaient responsables des plantages inopinées de la caméra, surtout après quelques mois d’utilisation et de recharge.


Micro externe

“Pourquoi mettre 65 € dans un adaptateur micro GoPro officiel quand il existe des câbles USB-C à moins de 10 € ?” C’est aussi le genre de question que je reçois tous les mois. Non, les câbles USB C à 10 € ne permettent pas de brancher un micro externe à la GoPro. Seul l’accessoire officiel commercialisé depuis 2016 avec la Hero 5 Black permet de brancher un micro additionnel à la caméra.

Il est cher, il est gros, il fut un temps capricieux avec les Hero 5 et Hero 6 en mode QuickCapture, mais pourtant il est toujours d’actualité en 2019/2020 pour la Hero 8 Black quand on veut utiliser un micro dans son casque. Bien sûr, il est possible d’avoir un micro type micro cravate et de le brancher sur un autre périphérique (enregistreur numérique, dictaphone, smartphone, etc.) mais il n’y aura aucune synchronisation automatique entre la piste audio et la vidéo de la GoPro. Pouvoir injecter directement sur la vidéo de la GoPro un son externe est un confort qui ferra gagner beaucoup de temps au montage.

Module média avec entrée micro – A partir de février 2020, 89 €

GoPro proposera également début 2020 un boitier média avec une entrée jack 3,5″ pour connecter un micro externe. Beaucoup ont applaudit l’objet avant même sa sortie en oubliant plusieurs points. Le module n’est pas étanche, il est plus cher que l’adaptateur micro (89 € contre 65 €) et il ajoute du poids et du volume que l’on avait justement perdu avec la fixation sans cadre. Mais surtout l’entrée jack est derrière le boitier. Pour une fixation à la mentonnière d’un casque intégral, ce port sera difficilement accessible, même avec une prise coudée, voire pas du tout accessible suivant les modèles de casques. Utiliser l’adaptateur micro, bien rentabilisé depuis 3 ans, est pour moi le meilleur choix quand on veut brancher un micro externe sur sa Hero 8 Black. Pour finir, ce module rend plus compte le changement de batterie et le serrage de la vis de fixation. Enfin, il est incompatible avec le support des filtres ND. Si vous voulez de qualité, un filtre ND est pour moi un indispensable !


Porte latérale

La porte latérale. Voilà l’objet de toutes les interrogations. On vient de la voir, pour brancher un micro externe il faut utiliser l’adaptateur micro sur la prise USB C.

Cette prise est accessible sur le côté de la caméra. Une fois l’adaptateur branché, il faut retirer complètement la porte. C’est prévu par GoPro, il s’agit du fonctionnement normal. Le retrait de la porte est bien documentée dans le fascicule inséré dans la boite de la caméra. Mais cela fait peur aux gens. Certaines légendes urbaines parlent même de batteries qui se seraient déconnectées de la caméra. J’ai du mal à y croire, où sont les preuves ?

Pourtant, rouler sans la porte représente un risque. Pluie imprévue, brouillard, atmosphère humide ou roulage en off-road, dans des chemins de terre, avec de la poussière. Tous ces éléments sont de nature à abîmer la caméra à plus de 400 €. Ce n’est effectivement pas une bonne idée de rouler dans ces conditions, sans la porte bien fermée. GoPro ne propose pas vraiment de solution, sauf à envisager le module média évoqué plus haut. D’ailleurs, la porte latérale officielle n’est pas encore disponible en pièce détachée contrairement à la porte de la GoPro Max. GoPro aurait-il une alternative à nous proposer prochainement ?

C’est de Chine que vient une solution : une porte latérale avec une petite ouverture pour la prise USB C. Tout simplement ! Bien sûr, il ne faudra pas mettre la caméra sous l’eau mais contre une petite pluie ou un nuage de terre, cette protection sera tout fait suffisante. Et parlons du prix : à peine de 10 € sur des sites comme AliExpress. Aujourd’hui un seul modèle est disponible, le G8-7 de Ulanzi en attendant que les clones envahissent le marché, de même qu’une disponibilité sur Amazon.fr

ÉTIQUETTES

COMMENTER

Julien
Montpellier, France

Originaire du sud de la France, je partage à travers ce blog moto des balades à vocation touristique au guidon de ma Desert Sled Scrambler Ducati.

Mon équipement
Bande annonce
Trailer