Tech

Support smartphone aimanté Shapeheart

De
le
22/11/2020

Je ne conçois pas une balade à moto sans un système de navigation. Et si vous utilisez un smartphone plutôt qu’un GPS dédié, il est nécessaire de le fixer dans son champ de vision. Présentation aujourd’hui du support aimanté de la marque Shapeheart.

Pourquoi ?

La première question à se poser est pourquoi vouloir fixer un smartphone sur sa moto ? Pas pour consulter ses messages ou voir qui vous appelle. Un kit bluetooth main libre ou même les derniers tableaux de bord des motos sont suffisants pour cet usage.

Non, l’usage principal est d’utiliser son smartphone en mode GPS avec une application de navigation pour voir l’itinéraire à prendre. Il y a certes toujours le débat GPS dédié ou smartphone, mais j’ai déjà eu l’occasion d’en parler il y a quelques mois.

De mon côté, j’ai opté pour un smartphone dédié à la navigation. Je suis donc obligé d’avoir un système de fixation pour mettre l’écran dans mon champ vision. Depuis 2016, j’utilise un système de fixation rigide avec une coque dédiée. J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, notamment quand j’ai changé de moto.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une alternative avec un système aimanté proposé par la marque française Shapeheart.


Concept

Shapeheart propose un support dont le coeur du système repose sur un aimant très puissant. Une partie se fixe sur la moto (guidon avec un diamètre de 2 à 6 cm pour le kit “moto”) ou le rétroviseur (avec le kit “scooter” pour une tige de 1 à 2 cm de diamètre).

Système en deux parties : un aimant et une housse

L’autre partie correspond à une housse dans laquelle on glisse son smartphone. Deux tailles sont proposées (M ou XL) pour des smartphones classiques ou les versions max/plus. La boite affiche de manière astucieuse sur la tranche un gabarit pour choisir la bonne taille en cas de doute. Cela permet d’indiquer que ce système est distribuée dans des boutiques physiques.

A noter que tous les éléments sont vendus dans un kit pour moins de 30 €, mais qu’on peut racheter par la suite chaque élément au détail (fixation à 20 € et housse à 13 €).

Kit de fixation guidon Shapeheart

Le montage est aisé, le plus dur est de trouver une place sur son guidon. Cela dépend bien sûr de votre moto. La fixation aimantée tient grâce à un élastique large (le strap) ou un élastique plus fin mais plus extensible (2 sont fournis). Le tout est très discret, vous pouvez le laisser sur la moto, mais attention au vol. Je conseille quand même de tout enlever après utilisation. Il y a d’ailleurs une pochette qui est livrée dans le kit afin de transporter le système dans la poche de son blouson.


Mon avis

Points positifs

  • Le système par aimant est très puissant, il n’y a aucun risque à ce que la housse se détache. La marque a testé sur circuit à plus de 220 km/h sans problème.
  • Le tactile continue à être aussi réactif qu’un écran nu. La housse épouse l’écran du téléphone et ne gêne pas la glisse du doigt. Bien sûr, à moto et avec des gants, le tactile n’est pas vraiment utile mais c’est quand même important de signaler que cette housse ne gêne pas le bon fonctionnement de son téléphone.
  • Le kit de fixation est très complet. En plus de l’aimant, de la house et d’une fixation, on trouve aussi une pochette de rangement ainsi que 2 élastiques de rechange en cas de perte ou de casse. De plus, tous les éléments peuvent être rachetés à l’unité.
  • Concernant la housse, elle est étanche, elle résiste à la pluie. Il y a également un trou pour laisser passer un câble de recharge. Aujourd’hui les smartphones sont généralement résistant à l’eau mais cela protège par exemple de la boue si vous vous aventurez sur des chemins.
  • Le prix est aussi un élément positif ! Moins de 30 € pour le kit complet. De plus, il s’agit d’une marque française avec le label French Tech. A noter cependant que le produit est fabriqué en Chine et non localement.

Points négatifs

  • L’aimantation est très forte mais peut-être trop forte. C’est assez délicat de séparer la housse de la fixation. A une main ? Impossible ! Il faut forcer et avec deux mains pour arriver à décrocher les éléments. Avec le temps, est-ce que la fixation va tenir ? Surtout à l’extérieur avec la pluie et le froid. De plus, si le système est garantie 2 ans, la partie textile se limite à une garantie de 6 mois (extensible à 1 an après enregistrement du produit sur le site).
  • L’autre point concerne la facilité à mettre le téléphone dans la housse : impossible de laisser sa coque de protection. Il faut donc à chaque fois sortir le smartphone de sa protection pour l’insérer dans la housse. On comprend mieux pourquoi une housse est livrée avec : elle permet de ranger la coque de protection inutilisable quand le smartphone est dans le support.
  • Enfin, et c’est pour moi un point associé à tous les systèmes avec une housse, celui de la montée en température. Un téléphone en mode GPS chauffe, un téléphone qui se charge chauffe, et donc un téléphone en mode GPS, en recharge, enfermé dans une housse étanche et sans aération risque de chauffer.

    Plaque métal adhésive Shapeheart

    Je n’ai pas pu tester ce système à l’été et sur une longue durée (contexte : autonome et confinement COVID-19) mais la marque m’indique que le système est en vente depuis 2 ans et qu’il n’y a pas eu de retours négatifs à ce sujet. Cela reste pour moi un point à prendre en compte pour les gros rouleurs par fortes chaleurs.

En écho avec le dernier point (une housse peut faire chauffer le téléphone), la marque commercialise aussi une plaque aimantée que l’on peut fixer au dos de son smartphone ou d’une coque tierce. Ainsi, plus besoin d’insérer le téléphone dans la housse dédiée.

On peut utiliser le système Shapeheart posé sur le guidon ou le rétroviseur de sa moto sans avoir à utiliser la housse. Très bonne idée qui me convainc davantage. Malheureusement je n’ai pas pu testé cet accessoire supplémentaire (10 €).

  • Ultime point, probablement lié à une mauvaise utilisation de ma part : la housse avait tendance à pivoter sur elle même et à faire “descendre” le smartphone. Cela se produisait lors de passage sur des ralentisseurs, avec un smartphone en mode paysage et avec une fixation sur la fine tige dessus le guidon. Je pense que le système n’était pas assez serré, mais faute de bague en caoutchouc fournie avec le kit pour adapter le diamètre, difficile de mieux le fixer.

Conclusion

Ce système propose la facilité et le bas coût d’une fixation à housse (moins de 30 €) avec la discrétion et l’efficacité d’un système rigide (housse ultra fine et aimant très puissant). Mais c’est un système qui a quelques défauts comme le fait d’imposer d’enlever sa coque de protection et le risque de faire chauffer le téléphone en mode GPS.
Ce système se destine avant tout à ceux qui ont un usage occasionnel du smartphone à moto. La housse de rangement permet d’avoir dans sa poche de blouson le système prêt à l’emploi. Pour les gros rouleurs, une coque avec un système intégré et une fixation vissée solidement au guidon sera plus adapté mais aussi bien plus cher.
Bref, Shapeheart apporte une alternative qui peut séduire ceux qui n’ont pas encore franchi le pas d’utiliser leur smartphone à moto.
ÉTIQUETTES
Julien
Montpellier, France

Originaire du sud de la France, je partage à travers ce blog moto des balades à vocation touristique au guidon de ma Desert Sled Scrambler Ducati.